En cas de vol ou de perte de votre téléphone portable, il est possible de bloquer ce dernier via son code IMEI afin de le rendre inutilisable sur les réseaux en France. Comment cale se passe.

Quelques recommandations pour éviter le vol

Avec la sortie de téléphones portables de plus en plus hauts de gamme et performants, les smartphones sont devenus des cibles privilégiés des voleurs à la tire. Nous savons tous ce qu’il faut faire pour éviter de se faire voler notre téléphone, voilà juste un petit rappel de mesure de sécurité car, soyons réalistes, si vous vous faites voler votre téléphone, il n’y a pratiquement pas de chance pour que vous le retrouviez et la valeur de ce qu’il contient est souvent pour vous mille fois plus important que la valeur du téléphone lui-même. Donc, prudence est mère de sureté et mieux vaut prévenir que guérir.

Le meilleur moyen d’éviter le vol est bien sûr de toujours faire attention à son portable dans les endroits publics. Ranger votre téléphone dans votre sac ou dans une poche pas trop accessible (pas la poche arrière de votre jean’s). Ne le gardez pas à la main lorsque vous ne vous en servez pas, ne le posez pas sur les tables des cafés. Evitez de le sortir dans les endroits à risque comme le métro, le marché, les ruelles, etc. Ne prêtez pas votre téléphone à un inconnu pour quelques raisons que ce soit et ne le laissez pas à portée de l’extérieur lorsque vous êtes en voiture.

Si malgré toutes vos précautions vous vous êtes fait voler votre téléphone, sachez qu’il vous est possible de le rendre inutilisable en le bloquant à distance via son numéro IMEI.

La loi LOPPSI II

L’article 42 du code des postes et communications électroniques dit que : « Les opérateurs exploitant un réseau radioélectrique de communication ouvert au public ou fournissant des services de radiocommunication au public sont tenus de mettre en œuvre les dispositifs techniques destinés à interdire, à l’exception des numéros d’urgence, l’accès à leurs réseaux ou à leurs services des communications émises au moyen de terminaux mobiles, identifiés et qui leur ont été déclarés volés. Ces terminaux doivent être bloqués dans un délai de quatre jours ouvrés à compter de la réception par l’opérateur concerné de la déclaration officielle de vol, transmise par les services de police ou de gendarmerie. »

Pour dissuader les vols de téléphone en les rendant inutilisables (sur les réseaux en France au moins) pour les voleurs, la procédure de blocage à distance par IMEI  a été simplifiée  et est obligatoire pour l’opérateur dès que l’abonné propriétaire du téléphone aura présenté les documents justifiant le vol.

Qu’est-ce que le code IMEI ?

IMEI est l’abréviation de l’anglais International Mobile Equipment Identity. C’est un code à 15 chiffres attribué à chaque téléphone mobile quelque soit sa marque. Elle est unique pour chaque téléphone et permet d’identifier voire de bloquer le téléphone à distance en cas de vol ou de perte.

Comment obtient-on l’IMEI ?

ou trouver son code IMEI ?Vous pouvez voir l’IMEI de votre téléphone sur son carton d’emballage. C’est le code à 15 chiffres écrit en tout petit caractère au dessus d’un code barre. Il est précédé du mot IMEI.

Il est aussi visible au dos de la batterie de votre téléphone. Repérez toujours le code barre et c’est le code à 15 chiffres qui se trouve dessus précédé du mot IMEI

Vous pouvez aussi l’obtenir en composant *#06# (étoile, dièse, zéro, six,  dièse) sur votre téléphone mobile. Ce code n’affiche que l’IMEI du téléphone concerné, il ne peut pas afficher l’IMEI d’un autre poste.

Veillez à bien noter votre numéro IMEI dans un endroit sûr autre que votre téléphone et où vous pourrez le récupérez rapidement en cas de vol. Vous pouvez vous les faire envoyez par mail  en allant sur le site de la Fédération Française des Télécoms.

Que faire si vous vous êtes fait voler votre téléphone.

Dès que vous constatez le vol de votre téléphone, soyez réactif. Commencer par contacter votre opérateur pour suspendre votre ligne afin que le voleur ne puisse pas se servir de votre forfait (appels que vous allez devoir payer !). L’opérateur vous demandera votre numéro de téléphone et voudra vérifier votre identité (pour être sûr que le forfait est à votre nom) puis la ligne sera suspendue immédiatement. Vous pourrez récupérez votre numéro après si vous le désirez. Tout cela est gratuit et rapide.

Votre carte SIM est maintenant bloquée, mais votre téléphone fonctionne toujours si on y insère une autre carte SIM. Allez à la police pour déposer plainte pour vol.

Pour la plainte, vous aurez besoin de l’IMEI de votre téléphone, de votre identité, de la date et l’heure à laquelle vous avez utilisé votre téléphone pour la dernière fois.

Une fois que c’est fait,  allez chez votre opérateur avec une copie du procès verbal de la plainte et de votre numéro IMEI. Une fois en possession de ces documents, l’opérateur est dans l’obligation de bloquer votre téléphone dans un délai de quatre jours ouvrés.

Quel est l’intérêt de faire tout ça ?

Ces démarches ne sont pas obligatoires pour a personne qui a perdu son téléphone. Cependant, voici quelques bonnes raisons pour les faire.

Bon, il est vrai que vous avez peu de chance de retrouver votre téléphone, mais sait-on jamais ? Avec votre IMEI, on peut identifier votre téléphone si jamais il est retrouvé.

Quand vous  déclarez votre téléphone volé, l’IMEI de votre téléphone intègre une liste noire créée par les opérateurs en 2003. Cette base de données  contient  environ 260000 numéros IMEI enregistrés par les personnes qui ont perdu ou se sont fait voler leur téléphone. Vous pouvez consulter cette liste sur certains sites payants. L’intérêt étant de pouvoir vérifier la provenance d’un téléphone que vous voulez achetez. Il faut savoir aussi que le si le code pour obtenir l’IMEI sur le téléphone ne fonctionne pas c’est qu’il est probable qu’il est sur la liste noire des opérateurs (il ne marchera pas puisque vous ne pourrez pas le débloquer), alors pensez à vérifier avant d’acheter.

Pour ennuyer un peu le voleur. Ben oui, on ne va pas lui faciliter la tâche non plus hein ! Il est vrai que certains voleurs bien équipés peuvent craquer l’IMEI (eh oui !) mais bon ça leur coûte quand même un peu cher et si tout le monde faisait le geste de bloquer leur téléphone au moment de la perte, peut-être que ça finira par dissuader les voleurs et que finalement les téléphones volés et débloqués couteront plus chers que les téléphones propres.

Demander le blocage de son  téléphone après un vol le rendra inutilisable pour le voleur. C’est un petit geste simple, facile et gratuit mais qui, si tout le monde le fait, pourra contribuer à faire baisser les vols de téléphone.

Il faut savoir que pour demander le blocage de votre téléphone avec son numéro IMEI, vous devez présenter un procès verbal de plainte pour vol. Ainsi, si vous perdez votre téléphone, vous ne disposerez pas de ce document et ne pourrez pas demander le bocage du numéro. Reste à espérer que celui qui a trouvé votre téléphone voudra bien vous le rendre.

Enfin, le meilleur moyen de ne pas se prendre la tête avec tout ça c’est d’éviter de se faire voler son téléphone, alors on le dit et redit encore, soyez vigilent.